Nouveautés | Train Réel | Train virtuel | Tutoriaux | Liens

MI 09

Le MI 09 (Matériel d'Interconnexion commandé en 2009) est un matériel RATP destiné à équiper la ligne A du RER Parisien, en vue d'harmoniser le parc dédié à cette ligne en trains à deux niveaux.

Chaque rame est un élément automoteur apte à l'alimentation en courant continu sous 1,5 kV et en courant monophasé 50Hz sous 25kV et disposant des équipements de sécurité lui permettant de rouler à la fois en zone RATP (signalisation embarquée SACEM) et zone SNCF (KCVB). Dans sa conception mécanique et structurelle, le MI 09 est très proche du MI2N qu'il côtoie sur la ligne A du RER. Cela lui a valu le surnom de "MI2N NG". Cela a aussi permis une mise au point rapide puisque les éléments sont entrés en service dès 2011.

La principale différence est la chaîne de traction qui, comme entre les Z 20500 et les Z 20900, abandonne les convertisseurs à thyristors GTO pour des transistors IGBT. Cette nouvelle technologie permet de réduire la taille des armoires électriques et de proposer davantage de places assises en bout de caisse. Esthétiquement, seule la nouvelle face avant, qui ne fait pas l'unanimité, et la livrée STIF permet de les distinguer.

C'est surtout le financement du programme qui fut quelque peu chaotique. Ainsi, au début des années 2000, la RATP faisant face à une fréquentation croissante du RER A, se trouvait confrontée à différents problèmes : Les MS 61 fréquentant la ligne depuis 1969, présentaient une bonne fiabilité depuis leur rénovation dans les années 1980, mais commençaient à se faire vieux et réclameraient tôt ou tard une révision de la même ampleur ou une réforme pure et simple. Malgré leurs performances d'accélération et de freinage et un aménagement simple et efficace permettant des arrêts en station courts et une fréquence de trains élevée, ils pêchent par une capacité désormais dépassée sur la ligne la plus chargée d'Europe, un bruit élevé et des coûts de maintenance importants. Le cas des MI 84 était plus préoccupant. Bien que plus récents et silencieux, ces éléments sont encore moins capacitaires en raison de la longueur d'une Unité Multiple 10% plus courte et d'accès moins bien conçus. Enfin, les MI2N sont plus capacitaires mais imposent des temps d'arrêt en station plus longs à cause des escaliers ne favorisant pas les échanges rapides de voyageurs. Enfin, il n'était surtout pas envisageable, budgétairement, pour la RATP d'investir dans le remplacement complet des rames à un niveau. Les MI2N n'ont donc été commandés qu'au compte goutte. Seuls 43 éléments formant 21 trains longs ont été mis en service contre 73 MI 84 (36 trains longs) et 127 MS 61 (42 trains longs).
La RATP opte finalement pour une rénovation cosmétique des MS 61, repoussant le problème pour dix ans.

La situation reste problématique et remonte jusqu'au palais de l'Elysée où, dans le cadre plus large du Grand Paris, il est décidé en 2008 que tous les acteurs (Région, STIF et RATP) devront mettre la main au portefeuille pour débloquer la situation du RER A. En avril 2009, alors que la rénovation des MS 61 n'est pas encore terminée, une commande ferme de 60 éléments est annoncée. Elle vise surtout les MI 84 qui seront pour partie envoyés en renfort sur la ligne B du RER et mis en attente de décision pour le reste. Une option de 70 éléments est levée en 2012 pour, cette fois, remplacer les MS 61 qui n'auront donc pas beaucoup roulé après rénovation.

La livraison de la dernière rame est prévue pour 2017.

La livrée

Les MI 09 abandonnent la livrée Ile de France pour la livrée RATP/STIF appliquée également sur le matériel métro neuf (MP05, MF01).

Quelques données techniques

Constructeurs : Alstom, Bombardier
Tensions d'alimentation : continu 1,5 kV, monophasé 25 kV 50 Hz

Pour plus d'info:

La fiche MI 09 sur Wikipedia
Présentation des MI 09 et dossier sur Métro-pole.net (archives)

UM de MI 09 au Vésinet (16/03/2014)
UM de MI 09 au Vésinet (16/03/2014)

Retour page Automotrices